• Les casernes du Puy

    Plusieurs casernes étaient implantées au coeur de la ville du Puy-en-Velay, dont la plus connue est la caserne Romeuf, du nom de deux généraux qui s'illustrèrent sous Napoléon.

  •  

     

    Elle était située à l'emplacement de l'actuel centre Pierre Cardinal.

      Régis Barthélémy MOUTON-DUVERNET

    Le général d'Empire Régis Barthélémy MOUTON-DUVERNET est né le 3 mai 1770 au Puy.

    Engagé volontaire en 1785, il sert aux colonies. Il s'engage à 19 ans dans le régiment de la Guadeloupe et est capitaine adjudant-major au siège de Toulon. Il participe à toutes les guerres de la Révolution et de l'Empire, puis aux campagnes d'Italie, et se distingue à Arcole. Envoyé comme colonel en Espagne en 1806, il en revient général de division. Il est fait prisonnier lors de la capitulation de Dresde en 1813.

    Gouverneur militaire de Valence, lors de la première Restauration, il se rallie à Napoléon lors des Cent-jours. Nommé membre de la Chambre des représentants comme député de la Haute-Loire, il s'oppose au retour des Bourbons. Il est nommé gouverneur de Lyon le 2 juillet 1815.

    L'ordonnance du 24 juillet 1815 en fait un traitre au roi, passible du conseil de guerre. Il se cache alors pendant près d'un an, puis se constitue prisonnier. Le conseil de guerre le condamne à mort le 15 juillet 1816. Il est fusillé le 27 juillet 1816, chemin des Etroits à Lyon.

      

    Edouard HERRIOT, maire de Lyon de 1905 à 1957, a fait donner son nom à la rue qui abritait le tribunal militaire de Lyon.

      

      

      

      

     


    votre commentaire
  • Elle porte le nom de deux frères, compagnons d’armes du Général Lafayette, puis héros de l’Empire. La caserne a été édifiée de 1874 à 1882 sur les terrains de l’ancienne caserne St Laurent et du clos de Fargette, appartenant à la ville du Puy. Les bâtiments accueillaient trois bataillons, soit jusqu’à près de 1000 hommes chacun. Avec les officiers et sous-officiers, le régiment était fort de 3600 hommes.

      

    Jean Louis ROMEUF                    

    Dossier Service Historique de l’Armée de Terre cote 8 Yd 1 283

    Né à Lavoûte-Chilhac le 27 septembre 1766. Aide de camp de Lafayette en 1789, il fut envoyé à Varennes pour ramener à Paris le roi Louis XIV. Pris avec Lafayette par les Autrichiens en août 1792, il séjourna à Londres en 1793. Rentré en France, général de brigade de Napoléon, il participa aux campagnes d’Egypte et aux grandes affaires d’Allemagne.

    Il est décédé à la Bataille de la Moskowa le 7 septembre 1812.

    Jean Louis ROMEUF fait partie des 660 personnalités dont le nom est gravé sous l’Arc de Triomphe de l’Etoile.

     

    Jacques Alexandre ROMEUF            

    Dossier Service Historique de l’Armée de Terre cote Yd 1 804

     Né à Lavoûte-Chilhac le 19 novembre 1772. Après avoir été dès l’âge de 17 ans aide de camp à la Garde Nationale, promu lieutenant en 1791, il fut pris avec Lafayette par les Autrichiens en août 1792, et séjourna à Londres en 1793 avec son frère Jean Louis. De retour en France en 1797, il reprit son service dans l’armée. Aide de camp du lieutenant-général DUMAS, père d’Alexandre, il fut nommé adjudant-général en 1810. Il devint général de brigade sur le champ de bataille de la Moskowa en 1812. Il commanda successivement les bataillons de la Haute-Loire, de la Loire, du Rhône, de l’Allier et de la Côte-d’Or.

    Il est décédé à Paris le 26 avril 1845.

      

      

      

      


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique