• L'Art du Camouflage

    Alors que l’on s’attendait à une guerre-éclair, la guerre de 1914-1918 s’enlisa rapidement. Avec les tranchées, elle devint une guerre de position, où la survie dépendait grandement du silence et de l’invisibilité des troupes. Or, les soldats français portaient la tenue traditionnelle, tunique bleue et pantalon garance...

    En 1914, plusieurs artistes français eurent l’idée de dissimuler le matériel en peignant des formes irrégulières colorées sur des morceaux de toiles suspendues au-dessus des canons. Le camouflage était né. L’armée française créa, le 12 février 1915, une section de camouflage dirigée par GUIRAND De SCEVOLA, promu lieutenant, utilisant notamment des peintres avant-gardistes tels que Charles Dufresne, Roger de la Fresnaye, Georges Braque, Dunoyer de Segonzac, Luc Albert Moreau... De 30 hommes en 1915, son effectif passa à plus de 1 200 hommes et 8 000 femmes en 1918.

    La reconnaissance aérienne obligea à trouver des moyens de dissimuler les gros objets, pièces d’artillerie, véhicules et bâtiments. Le camouflage devint un moyen offensif autant que défensif.

    Tandis que l’armée britannique fournissait à ses tireurs de précision des vêtements ornés de dessins peints à la main, l’armée allemande créa un motif aux couleurs vives que ses soldats devaient peindre sur leurs casques d’acier. Côté français, la tenue bleue horizon fit son apparition.

    L’utilisation de dessins de camouflage sur les uniformes se répandit après 1920 et l’invention des machines nécessaires à l’impression de dessins réguliers sur les tissus.

     

      

     

    Lucien-Victor GUIRAND De SCEVOLA, pastelliste, élève de Fernand CORMON à l’Ecole des Beaux-arts de Paris (1871 – 1950)

    Georges BRAQUE, grièvement blessé en 1915, dut être trépané et ne put recommencer à peindre qu’en 1917.

    Charles DUFRESNE, mobilisé en 1914, fut transféré à la section Camouflage après avoir été gravement atteint par les gaz.

      

      

      

      

      


    Tags Tags : , , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :